samedi 28 mai 2011

Entretien avec Nicolas Vidal (BSC News Magazine)

Entretien avec Nicolas Vidal lors de la parution de Et que morts s'ensuivent. BSC NEWS MAGAZINE – Numéro 14 – Mars 2009   Nicolas Vidal. Marc, vous avez plusieurs casquettes : critique littéraire au Magazine des Livres et auteur. Quel est le fil conducteur qui relie entre eux ces deux rôles ? Ne sont-ils pas antagoniques ou du moins peu évidents à concilier ? Marc Villemain. Ne le prenez pas mal : votre question est plus intéressante qu’il y paraît. C’est qu’elle a,d’emblée, quelque chose d’un peu saugrenu : quel antagonisme... [Lire la suite]
Posté par marc_villemain à 17:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 27 mai 2011

Une critique de Nunzio Casalaspro

Le regard de Nunzio Casaspro, auteur d'un joli blog, Un caniche dans l'escalier, sur Le Pourceau, le Diable et la Putain. "Je suis seul maintenant et tout laisse à penser qu'il en ira ainsi jusqu'à la fin. Laquelle ne saurait tarder, je le sens. Mais je ne m'en plains pas. D'ailleurs, quel motif aurais-je de me plaindre ? Pour peu enviable qu'il m'apparaisse, mon sort est-il des moins partagés ? Je dois bien l'avouer, les comparaisons dans ce domaine ont toujours tourné à ma confusion. Et j'en connais quelques-uns - et jusque chez... [Lire la suite]
vendredi 20 mai 2011

Joël Roussiez - Un paquebot magnifique

Il suffit de passer sur le site des éditions La rumeur libre pour entrevoir combien est grande leur ambition. Ambition littéraire, c'est entendu, mais pas seulement : s'y lit aussi une exigence, une volonté de prendre place dans tout ce qui pourrait contribuer à éclairer (pardonnez l'emphase) le destin de l'humanité, à tout le moins la situation des humains dans ce qu'elle a, au fond, de plus immémorial, peut-être de moins évolutif, en dépit de ce que la profusion d'images, d'informations et de jugements de valeur peut parfois laisser... [Lire la suite]
Posté par marc_villemain à 12:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 15 mai 2011

Une critique de Juan "Stalker" Asensio

Juan Asensio est un enfant terrible. Râleur, provocateur, délicieusement contestataire, on redoute autant sa méchanceté jubilatoire que l'on respecte, voire admire, son talent critique et pamphlétaire. Il semble que Le Pourceau, le Diable et la Putain soit passé au travers de ses orages ; pour preuve, ce très bel article, aussi bellement écrit que profondément intelligent. L'histoire de la misanthropie, que l'on peut ironiquement mais fort logiquement définir comme un humanisme radical (1), est pour le moins ancienne puisqu'elle se... [Lire la suite]
samedi 14 mai 2011

Une critique de Pierre-Vincent Guitard (Exigence Littérature)

Pierre-Vincent Guitard vient d'écrire sur Le Pourceau, le Diable et la Putain un article dont le moins que l'on puisse dire est qu'il me fait immensément plaisir. Bien sûr, il y a l'éloge. Mais, et cela compte aussi, il y a le plaisir de lire un critique qui s'engage et court le risque de disséquer ce qui se dissimule entre les lignes et derrière le livre. On peut lire l'article dans son contexte originel sur le site e-litterature.net Roman du misanthropisme pourrait-on croire, c’est en tout cas ainsi qu’il se présente. Léandre... [Lire la suite]
lundi 9 mai 2011

Alceste meurt : Eric Bonnargent présente Le Pourceau

Eric Bonnargent, mon complice du blog L'Anagnoste, présente Le Pourceau, le Diable et la Putain. En vertu d'un certain souci déontologique, il ne s'agit donc pas d'une critique au sens traditionnel du terme, mais d'une présentation du livre. Dans sa chambre d’hôpital, abandonné de tous, Léandre d’Arleboist, l’auteur du célèbre Le Misanthropisme est un humanisme se meurt. Immobilisé sur son lit, M. Léandre, comme l’appelle Géraldine Bouvier, son infirmière, contemple l’agonie d’un cloporte. Tout en méditant sur l’inutilité de toute... [Lire la suite]


dimanche 8 mai 2011

Géraldine Bouvier : le retour (Jean-Pierre Longre)

Article de Jean-Pierre Longre, paru sur son blog.   Elle était là dans Et que morts s’ensuivent, elle revient ici, au chevet du narrateur, un octogénaire grabataire qui, à la merci de sa « vipère aux yeux de jade », ne semble se faire d’illusions ni sur cette infirmière « dotée d’un tempérament qui ferait passer l’incendiaire intransigeance de Néron pour une contrariété de mioche privé de chocolatine », ni sur son propre passé de misanthrope sarcastique et invétéré, ni sur le genre humain, ni sur... [Lire la suite]
vendredi 6 mai 2011

Une première critique : celle de Romain Verger

Alors que Le Pourceau, le Diable et la Putain arrive aujourd'hui même dans les librairies, l'écrivain Romain Verger s'en fait déjà l'écho sur son blog, Membrane. Heureuse coïncidence, j'en profite pour vous signaler que L'Anagnoste se consacrera, toute la semaine prochaine, à l'oeuvre de Romain Verger. Voici, donc, l'article qu'il a fait paraître, en intégralité. Dans son dernier roman, Marc Villemain prête sa voix à Léandre, ancien professeur d’université, octogénaire et moribond. Nous suivons les derniers jours de ce... [Lire la suite]
vendredi 6 mai 2011

Le Pourceau, le Diable et la Putain

Quidam Editeur - Mai 2011Plus d'information - revue de presse et autres ici      
Posté par marc_villemain à 15:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
vendredi 6 mai 2011

Clap 43 : THE END - Un jour dans la (petite) histoire

Le Pourceau, le Diable et la Putain - Quidam Editeur, 6 mai 2011


  1  2    Fin »