samedi 30 mai 2009

Et que morts s'ensuivent : Géraldine Bouvier continue de mettre le feu à la Belgique...

Et_que_morts_s_ensuiventlogo_levif



Article paru dans Le Vif / L'Express, premier hebdomadaire d'information en Belgique francophone - 22 mai 2009

Enfilez sur une brochette un scoliaste, un gypaète, l’omerta et saupoudrez de quelques éphélides kymriques. Vous participez au plus grand festival de jeux de mots, de néologismes et autres réjouissances lexicales. Le titre, judicieux, Et que morts s’ensuivent donne le ton ; onze nouvelles, onze cadavres, onze corps exposés en fin de recueil, selon des épitaphes pour le moins originales. Le lecteur se régale : quand le comique gifle le tragique, la raillerie devient ingénieuse. Les invités, originaux, – un curé-conseiller vinicole, une cantatrice adepte du cannibalisme, une meurtrière occasionnelle allergique, aux rhinites chroniques ou encore une critique littéraire psoriasique victime d’une jeune romancier qu’elle a exécuté –, tous vous raviront. Mais le personnage le plus énigmatique demeure Géraldine Bouvier, sorte de muse faucheuse qui tire son fil d’Ariane à travers toutes les nouvelles. On ne peut s’empêcher d’évoquer le « langage-univers » de Boris Vian, le cirque de l’extrême digne de Houellebecq ou encore le nouveau roman quand Marc Villemain décrit « la compilation des minutes de l’existence » où rien ne se passe. Mais si ce jeune auteur est un creuset de tout cela, il reste avant tout « lui », avec sa verve grinçante et sa leçon de style, digne des grands romanciers du XIXè siècle. ©  M.-D.R

Posté par Villemain à 14:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


mercredi 20 mai 2009

Et que morts s'ensuivent : Casa, Mensuel de la Maison de l'Amérique latine (Belgique)

Et_que_morts_s_ensuiventmaison_america_latinaLes nouvelles de Marc Villemain, publiées dans Et que morts s’ensuivent (Editions du Seuil), sont succulentes. Ce sont des satires sociales impitoyables, des univers diaboliques, des chroniques grinçantes, douces amères, mais toujours très réussies.

Si tout l’ouvrage est explosif, la nouvelle qui nous intéresse plus particulièrement est celle publiée sous le titre « Lisa Cornwell ». Lisa Cornwell, une des plus grandes fortunes de la planète, est enlevée par Georges Sanchez, Argentin d’origine. Sanchez fait partie d’un groupe d’idéalistes qui ont commué leur misère sociale en idéal politique.
Mais un beau jour, Sanchez en a eu assez d’observer, d’analyser ce capitalisme qui met l’Amérique latine et le monde à genoux. Il a enlevé Lisa Cornwell et... je vous invite à déguster les nouvelles de Villemain.

Jean-Michel Klopp - Rubrique Lettres des Amériques
Casa, n° 60 - Mars 2009
Site internet : http://america-latina.be/

Posté par Villemain à 13:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 14 mai 2009

Et que morts s'ensuivent : Le Soir (Belgique)

Et_que_morts_s_ensuiventLe_Soir

T
out frais Grand Prix SGDL, l’auteur aligne onze épatantes nouvelles, contemporaines, noires de noires, drôlement tragiques, tragiquement drôles. Copines chez l’esthéticienne, critique littéraire à psoriasis, infirmière déprimée, héritière richissime, inventeur maniaque et autres voient la mort de près, amenée parfois par la curieuse Géraldine Bouvier qui apparaît sous divers aspects. (L. C.)

Posté par Villemain à 13:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 8 mai 2009

Et que morts s'ensuivent : La Lettrine

La_Lettrine

 

Anne-Sophie Demonchy signe, dans La Lettrine, un article élogieux sur Et que morts s'ensuivent. A lire sur le site, ou en cliquant sur Lettrine - format pdf.

mercredi 6 mai 2009

Grand Prix 2009 de la Nouvelle

SGDL

sc00e1fd9f

 

Et que morts s'ensuivent vient de se voir décerner, par la Société des Gens De Lettres (site), le Grand Prix 2009 de la Nouvelle.

Comme qui dirait une bonne nouvelle.

Posté par Villemain à 12:54 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,


lundi 27 avril 2009

Et que morts s'ensuivent : Lignes de fuite

lignes_de_fuiteEt_que_morts_s_ensuivent

De la mélancolie à l'humour noir, du cannibalisme à la critique littéraire, ces onze nouvelles diaboliquement efficaces, suivies par une amusante « exposition des corps », explorent « l'inlassable de la mort » et de la violence à travers une brassée de personnages que l'on devine souvent, en effet, très proches de l'auteur... et peut-être le personnage récurrent de Géraldine Bouvier est-il comme une figure de lectrice (?).
Christine Genin - Lignes de fuite - Ici

samedi 25 avril 2009

Littérature & Internet : BSC News Magazine

BSC News


L
e numéro spécial de BSC NEWS MAGAZINE vient donc de paraître, incluant un dossier Littérature & Internet.

Vous pouvez lire l'entretien que j'y donne en cliquant sur BSC2 (fichier format pdf).

À lire aussi : les propos qu'y tiennent Éric Bonnargent ou Éric Poindron, qui, avec les nuances propres à leurs pratiques, se rejoignent sur l'essentiel, à savoir la nécessité de savoir ce que l'on fait quand on écrit — blog ou pas blog.

vendredi 24 avril 2009

En passant devant...

Il faisait son Figaro en terrasse du Flore et s'en prenait au Monde à celle des Démagos.

Posté par Villemain à 18:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 23 avril 2009

Sigh no more, ladies...

J'en connais une que cela fera sourire... Nous avons nos faiblesses, celle-ci fait partie des miennes...

Posté par Villemain à 00:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

mercredi 22 avril 2009

Ce que nous sommes


Nous sommes des solitudes qui, de temps en temps, acceptent qu'on les accompagne. Elles s'acculent à l'unisson.

 

Posté par Villemain à 08:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,